la main du Maître

il y a
1 min
3
lectures
0
Sa main s’élève comme le vent
Souple et douce de mouvement
Ses doigts joints comme en prière
S'en vont et roulent dans les airs
Comme un papillon elle s'envole
Bien au-dessus de son piano
Elle danse flirte du ré au do
Se penche sur le mi s'allonge sur le sol
Parfois sur le clavier elle se pose
Vient y butiner quelques notes
En sautillant de si de là
De nacre noir en nacre blanc
Sa main devient un personnage
Que je prends plaisir à regarder
Elle a cinq doigts pas davantage
Toute sa pudeur elle a gardée.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,