1
min

LA LECTRICE

Image de Alhama garcia

Alhama garcia

11 lectures

2

LA LECTRICE

j’attends dans la chambre close
la lectrice du matin le lointain bruit des portes
me tient éveillé
je l’espère surprenante je veux être l’eau courante
qui lui fera baisser la tête vers les galets flous
dont la fraîcheur l’étonne
je ne verrai pas son reflet dans le flot rapide
ni l’évidence du corps

la Reine connaît les règles
de la beauté neutre elle sait mon désir :
l’équilibre vertical da la nudité
parfaite est évidence tel le nuage là-haut :
je veux un regard sans fond
une écoute la voix d’un ruisseau
le frisson de la vie rempart contre le froid
qui menace aux portes du monde

je ne regarderai ni son ventre ni ses seins
ni l’harmonie montant des chevilles à la nuque
la perfection va de soi
je veux d’elle
l’indicible roselière et la brume du matin
la lecture des collines les méandres de l’eau
le son de la vie ce que je n’ai jamais pu dire
ce qu’ hors des livres elle saura lire

des instruments s’accordent
il me semble par delà les couloirs
et les escaliers lumineux
je perçois à peine des voix d’une pièce à l’autre
est-elle enfin arrivée ?
est-ce le bruit de sa robe contre la pierre blonde
ce souffle infime qui vitrifie les murs ?
Qu’elle vienne, avant qu’il soit trop tard !
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Anne Berthier
Anne Berthier · il y a
Mon vote car il faut encourager les jeunes plumes… ;-)