La jeune comédienne

il y a
1 min
489
lectures
24
Finaliste
Jury
Recommandé

L'écriture est une exigence, une ascèse  [+]

Image de Printemps 2014
« Tu entreras par là, et tu seras en bleu ;
Le personnage, eh bien ! c'est la jeune première
Assise en son boudoir, tout baigné de lumière,
Dans un joli château – Chantilly, ou Saint-Leu.

C'est Marivaux qu'on joue, vous excusez du peu !
Donc, tu es Araminte et ne fais pas la fière
Car dans la jeune veuve il y a du Molière :
Finesse, volonté – en un peu moins râpeux.»

Voilà bien des années, au Théâtre-Français,
L'adorable rieuse, en un soir se glissait,
Sans être mieux guidée par un metteur en scène,

Dans le raffinement d'un rôle, à dix-huit ans !
Pour soumettre à sa loi, sans effets qu'on assène
Et Dorante et Paris, conquis au même instant.

--
Ce sonnet a été composé à partir d'un souvenir de Micheline Boudet, qui fut une merveilleuse interprète, entre autres, des Fausses confidences...

Recommandé
24

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
un bel hommage dans ce sonnet néo-classique !
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Bonjour à vous,
J'avais aimé commenté et aimé votre poème. Aujourd'hui je vous invite à découvrir le mien "A l'air du temps" en finale du grand prix été poésie 2017. Bonne soirée.

Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Très beau poème tout en profondeur. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son TTC "le petit voyeur explorateur" et son poème "la découverte de l’immensité" dans le cadre de la matinale en cavale. Bonne soirée à vous.
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très beau poème agréable à lire et parfaitement réussi. J'aime. De la part de Tilee auteur du poème "transparence" en lice dans la dernière ligne droite prix été 2016. Je me permets de vous inviter à le lire et à le commenter si vous en avez le temps.
Merci à vous. Tilee

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
De sonnet en sonnet, je vous découvre aujourd'hui.
C'est un émerveillement!
Bravo

Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
bravo. s'est marrant d'avoir cette impression de ire Roméo et Juliette, ou tout ce genre de pièces ;-) j'aime.
si le coeur vous en dit, j'ai un très très court en finale : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/les-deux-hommes-1

Image de Marie Dauvers
Marie Dauvers · il y a
Je découvre ce poème et je l'aime beaucoup.
Image de Florent Naud
Florent Naud · il y a
Au-delà de l'hommage touchant, ce sonnet est est comme un plat de lasagnes où chaque couche serait garnie différemment (bon, cette comparaison est à revoir…) : à chaque lecture, on redécouvre un petit quelque chose. Le travail sur les rimes est vraiment remarquable. Presque une mise en scène.
Image de Laroche
Laroche · il y a
Croyez bien, cher Hhl, que je mesure et que j'apprécie à sa juste valeur l'attachement réitéré que vous manifestez envers ma poésie. Que mes sonnets aient été tenus à l'écart du dernier palmarès m'impressionne peu: quand un éditeur rejette des oeuvres de valeur, soit par aveuglement, soit par dogmatisme littéraire, soit parce que l'oeuvre se heurte à des barrages occultes au comité éditorial, c'est toujours au final la maison d'édition elle-même qui finit par en pâtir. Couronnés ou pas, mes sonnets existent, comme existera le recueil dont ils font partie, Les chemins qui vont à l'amer (il n'y a pas de faute, j'ai bien écrit "à l'amer"). Si ce recueil ne peut aboutir ici, il aboutira nécessairement ailleurs, là où on sait mieux lire, là où ne grenouille pas contre moi tel ou tel nabot à qui j'ai pu être déjà en butte ailleurs, et qui pense qu'il n'y a rien de plus urgent que de limiter la diffusion de mes poèmes.
Au demeurant, j'ai demandé à l'administration du site que tout ce que je publie et publierai ici le soit hors de toute participation à des qualifications quelconques. La littérature est une chose trop sérieuse pour qu'on la laisse entre les mains des éditeurs…
J'ai lu ici et là quelques dénonciations des dérives de fonctionnement qui ont pu déboucher sur le plébiscite de médiocres productions, mais il semble que cela reste au niveau des velléités, alors qu'il aurait fallu mettre le site en demeure d'abandonner sans recours cette farce pseudo-démocratique. La prochaine livraison du magazine, si à coup sûr elle comportera de belles oeuvres, en prose ou en vers, et même en images, traînera aussi, inévitablement, son boulet de mauvais textes qui feront assurément obstacle, irrémédiablement, au beau projet originel des éditeurs, celui d'un recueil d'oeuvres littéraires courtes mais denses.
Short Edition ne trouvera pas de vrai lectorat avec des lauréats issus d'entreprises de copinage poussées au stade industriel.
Mais je n'ai rien dit de l'humour qui souffle sur vos textes; sachez seulement qu'il me réjouit, hors de tout propos relevant du renvoi d'ascenseur.
Cordialement.
Marc Laroche

Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
J'approuve entièrement vos propos, et j'ai à plusieurs reprises, dénoncé les méfaits du copinage! Mais...

Vous aimerez aussi !