La guichetière

il y a
2 min
734
lectures
65
Lauréat
Jury
Recommandé

j'ai les pieds bien encrés dans le sol (un peu mouvant), et la tête qui s'envole (suivant l'air et le vent)  [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Y en a qui sont pâtissiers et tapissent les bols de farine, de lait et d'œufs frais,
D'autres sont tapissiers et garnissent de colle les lais de papier sur les murs griffés,
Moi, j'agrafe mon sourire que j'enrobe de garniture et j'vends des billets ;
Pas des billets de banque qui font une crise et qui décampent,
Pas des billets doux qui deviennent rugueux à chaque coup de mou,
Pas des tickets de métro, boulots, dodo...
Moi, mon penchant pas méchant, mon train-train pas contraint, c'est de vendre des billets de train.

Y en a qui sont équilibristes et pianotent d'un pas léger sur les cordes de la vie,
D'autres sont pianistes et font avancer les notes sur le fil de leur envie,
Moi, j'enfile ma tenue et j'tapote sur le clavier, je n'ai pas le vertige car sur mon siège, j'suis bien calée,
Un peu décalée, parfois, à l'idée d'être un vestige,
Car dans un songe futuriste, le virtuel aura raison du naturel des voyagistes !

Y en a qui sont voituriers et roulent leurs cabosses dans des carrosses garés sur des places devant les palaces,
D'autres sont aventuriers et conduisent leurs carcasses sur des routes remplies d'crevasses,
Moi, j'reste sur place mais j'vous embarque toujours en première classe,
Sans perdre une seconde vous êtes chez votre mère à Paname
Et si vous aimez les fumées éphémères, je vous conduis même à Amsterdam !
En TER, TGV, Thalys, quel que soit le transport, avec moi vous changerez de décor !

Y en a qui sont médecins et jouent de leurs charmes pour traiter les corps dont les virus ne cèdent pas,
D'autres sont comédiens et soignent les âmes en s'prenant pour des hommes qu'ils ne sont pas,
Moi, mon théâtre, ma piste, là où se nouent chaque jour des histoires, le lieu de tous les meltings pots, s'appelle simplement la gare !

Vous vous dites sûrement le coup du voyage en train, j'connais l'refrain, ça manque de caractère !
Mais ne soyez pas réfractaire, car l'originalité, la touche d'épice, la note un peu moins lisse,
C'est que j'peux vous mener côté coulisses : avec tous ces objectifs qualitatifs, quantitatifs, un peu naïfs mais lucratifs !
Moins romantiques que les voyages utopiques ? Mais authentiques...
Vous dites pathétique ? Donc par éthique, je reste côté scène et j'évite les critiques.

Je vous le confie, j'ai trouvé ma vocation !
Déjà toute petite, je n'jouais pas à la marchande, j'faisais des vacations !
Des remplacements imaginaires pour cette enseigne qui transpire la vapeur et le charbon et où j'croyais que mon père était le grand patron !
C'est vrai, il m'est déjà arrivé de vouloir être autrement, d'être une comédienne avec beaucoup de talent !
Mais aurais-je eu le succès auquel je pense ? Vous savez, celui que j'ai aux heures d'affluence !
Celui qui me permet d'être courtisée sans jamais avoir à aguicher.
Mais surtout, celui qui me permet de réunir cette dualité : d'être à la fois ouverte tout en travaillant à guichet fermé !

Recommandé
65

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !