La fleur sucrée du chèvrefeuille

il y a
1 min
24
lectures
9
J’ai regardé au fond du cœur
Les chênes aussi perdent leurs feuilles
Sondant les restes de ferveur
Doit-on vraiment en faire le deuil
J’ai découvert en profondeur
De la dormance quel écueil
Un bruissement, une lueur,
Est-ce réel ou un trompe-l’œil
Vacille, tangue mais pour l’heure
Viennent les fleurs du chèvrefeuille
Réchauffe l’âme avec ardeur
9

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,