La femme deux

il y a
1 min
20
lectures
6

Bonjour. j'ai 74 ans, je suis née dans le midi près de la mer et j'y suis revenue aprés une carrière en région parisienne: enseignante puis psychologueet engagée dans de multiples activités  [+]

Je suis la femme Deux, celle qui vient après...
Celle que l’on désire, celle que l’on admire,
Celle qui vous transporte dans un monde enchanté,
Celle dont le regard vous fera tressaillir
Et que vous garderez très longtemps en mémoire.

Celle à qui on confie ses peines et ses déboires.
Celle qui vous console de toutes les lassitudes,
Des mots doux que l’on dit souvent par habitude
Aux détours d’une vie près de la femme Une

Je suis l’amie de cœur, l’amante merveilleuse
Que vous trouvez si belle et si pleine de charme,
Celle dont les photos pas toujours vertueuses
Hantent votre portable pour raviver vos flammes
.
Celle qui est codée, celle qui est cachée
Celle qui vous attend et que vous partagez
Avec la « Légitime » ou bien une compagne
Sans culpabilité pour éviter les drames.

Je suis la femme Deux mais peut être la meilleure
Celle avec qui vous faites les gestes de l’amour
Dans des lits différents, suivant le temps et l’heure,
En moments fabuleux, en nuits volées aux jours

Je suis votre copine, votre tendre maîtresse
Celle qui ne connaît pas l’ennui du quotidien
Celle pour qui vous mentez avec des maladresses
Qui font souvent de vous un piètre comédien.

Monsieur, mon doux ami, mon étrange, mon charmant
Mon promeneur du soir ou bien du cinq à sept
Mon visiteur discret, mon doux, mon caressant
Qui me joue sans pudeur en multiples facettes,
Sur la gamme variée des sentiments câlins,
Quelques notes égoïstes, musique insatisfaite,
Week ends de solitude, téléphone muet,
Pendant que j’imagine, ravalant mon chagrin,
Vos vacances de rêve avec la dame Une.

Laquelle a plus de chance dans le jeu amoureux ?
Celle qui chaque jour doute de tes promesses
Mais partage ta vie en chemins sinueux ?
Que tu trompes mais que tu n’abandonnes pas
Famille, maisons, enfants...existence parfaite

Et puis, tu l’aimes encore, j’ai raison, n’est-ce pas ?
Avec toi la femme Une est vraiment satisfaite
De son homme gentil qui semble si heureux !

Puis il y a celle qui est là dans les jours de disette
Celle qui te réconforte, celle toujours présente
Celle qui près de toi joue à la fée Clochette
Que tu trouves toujours aussi ensorcelante.

Tu lui dis que tu l’aimes comme jamais personne,
Qu’elle est ton grand soleil, ton amie, ta complice,
Celle qui te comprend, celle qui te pardonne...
Mais qui sera toujours quelque part en coulisse.

Alors je suis contente, je suis celle qui ronronne
Celle qui te reçoit comme un cadeau du ciel
Je suis la femme Deux, la femme qui rayonne
Même si notre amour reste confidentiel.
6

Un petit mot pour l'auteur ? 12 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arthur Rogala
Arthur Rogala · il y a
Un très beau poème, assez triste au final sous le chant et la lumière de ce texte.
Image de Regine Fournon
Regine Fournon · il y a
oui, les amours cachées sont souvent très difficiles. merci de m'avoir lue
Image de Yasmine Anonyme
Yasmine Anonyme · il y a
C'est jolie à la fois et brut. Belle découverte de votre profil je m'abonne sans hésiter ^^
Image de Regine Fournon
Regine Fournon · il y a
Je vous remercie
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Un merveilleux poème, très bien écrit, et très bien trouvé, car je crois, sans me faire le porte parole des hommes, que chaque homme recherche ou a cette femme Deux, pour l'aider à comprendre ou à supporter la femme Un, pour la compléter. Parfois, le femme Deux devient la seule...
ce n'est pas louable de la part d'un homme, mais c'est parfois inévitable.

Image de Regine Fournon
Regine Fournon · il y a
Ma mère fut cette femme deux et elle a eu des moments merveilleux avec mon père mais aussi une vie cachée, solitaire et pas très heureuse. merci e m'avoir lue.
Image de Regine Fournon
Regine Fournon · il y a
oui, des moments extraordinaires mais une vie souvent ratée
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
La femme Deux, je n'y avais pas pensé. Triste réalité que celle-ci.
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Un poème très lucide et bien tourné. Du vécu ?!
Image de Regine Fournon
Regine Fournon · il y a
Ma mère a vecu cela.
Image de Regine Fournon
Regine Fournon · il y a
Entre le grand amour et la grande haine
Image de Christiane Tuffery
Christiane Tuffery · il y a
tout est si vrai mais si cruel