La décrépitude

il y a
1 min
60
lectures
1

Trentenaire, de ceux qui ne veulent pas vieillir. reveur infatigable les week end, cadre fatigable la semaine, j'aime observer les gens bizarres, car nous sommes tous bizzare! non  [+]

C’est la décrépitude
La lente agonie, le fardeau
Pourris de certitudes
Moroses, angoissés et bien sots
De ne pas vouloir s’en sortir
De ne pas voir le monde nouveau
De ne pas croire en l’avenir
D’être orgueilleux sans être beaux
Ne pas oser, oser enfin
Promettre un autre quotidien
Oser l’utopie enfantine
Pour qu’un meilleur se dessine
C’est la valse des faux semblants
Du populisme et du néant
Trop complexe pour qu’on se faufile
Il faut tirer un nouveau fil
Désabusés nous restons cois
Angoissés, violents ou aveugles
Votant la colère ou la foi
Et repliés dans nos immeubles
Mais si je fais partie du monde
Alors ce monde est à moi
Osons pour voir, quelques secondes
Si d’un chemin s’ouvre une voie
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,