La confession de Geneviève

il y a
1 min
119
lectures
8
Image de Hiver 15

Thème

Image de Poèmes
Je l’attendais ce jour, le grand jour de ma vie
Le soleil si radieux dans sa robe de nuit,
Des étoiles à midi dans le ciel asservi,
Les doux cris de l’espoir me parvenaient sans bruit.

C’est dans un restaurant dénommé La Cigale
Que nos cœurs de gamin tout de brise vêtu
S’en allèrent sceller, là dans la capitale
Un tel pacte d’amour qu’on n’avait jamais vu.

On s’aimait mais alors d’un amour de bohème
C’était lui, je croyais que mon Dieu que tant j’aime
Eût choisi parmi tant d’autres combler mes jours
Que la peine, sans gêne dandinait autour.

C’était lui j’en suis sûr, c’était mon Roméo
Le seul pour qui j’aurai tenté un rodéo,
Le seul pour qui j’aurai renoncé à mes rêves
Embrassant le soleil de midi... « Geneviève !»

Pardon mon Père mais ce jour là dans ce repère
La vierge lapine que j’étais, si sincère
Fille de l’Eglise titillée par les Ordres,
Nourrissait son éclair de passion en désordre :

Il y avait ces mots doux qu’on entend sans comprendre
Et cette élégance où on se laisse surprendre;
Il y avait ce regard où mes deux mains trempées
Comme prisonnière là s’étaient résignées.

Il parlait pour mon cœur de sa voix juvénile
Et lorsqu’il se taisait, de l’écho de ses mots,
Comme parfum de lys survolant le ruisseau,
J’entendais marmotter ses babines puériles.

Puis ces chaudes poignées que je trouvais sympa
Et la chambre d’hôtel dont je ne voulais pas,
Et mon Roméo qui ne tenait plus debout,
Et sans rien me voici prenant tout d’un seul coup !

Depuis lors je ne suis plus la même mon Père
Je ressens des choses que mes larmes tempèrent,
Je me sens dégoûté toute fois que je bouge
Et mes nuits sont aussi courtes qu’un carton rouge.

On aurait dû choisir un autre restaurant
La Fourmi je pense m’aurait porté bonheur,
Il serait sans doute encore là mon amant
A m’aider à sécher ces lagunes de pleurs...
8
8

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Vincent Assani
Vincent Assani · il y a
Beau texte !
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'ai lu j'ai aimé et j'ai voté. Le père Noël arrive. Arlo vous offre une ballade au milieu des stalactites et des stalagmites à travers son poème Découverte de l'immensité en finale de la quatrième matinale en cavale. La rivière souterraine vous conduira vers l'an 2017. Bonne visite et bonnes fêtes à vous
Image de Christine Śmiejkowski
Christine Śmiejkowski · il y a
Voici un ♥ +1 ♥ pour ce beau poème (。◕‿-。) Fallait choisir la Fourmi !
Envie de lire autre chose, voici mon récit ►►► http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/pudu-a-disparu-1 Christine

Image de Michelle Lévesque
Michelle Lévesque · il y a
Très bon texte, Eric Winston!
Image de J.M. Gallego
J.M. Gallego · il y a
La cigale ou la fourmi, t'aurais quand même passé à la casserole ma brave Geneviève. Je ne sais pas si c'est de bon ton, mais je me suis bien marré. Mon vote. J'ai aussi un poème en compet pour le Grand prix que tu peux lire ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/allo-docteur . Ton avis m'intéresse.