1
min

La bulle

Image de Xiaobai

Xiaobai

0 lecture

0

La bulle... Exacerber et broyer les émotions jusqu’au point de rupture : expérimentation inconsciente mais consentante, conduisant à la manifestation d’une force en sommeil. Un appel à la vie, une précipitation vers le renouveau. Tout d’abord, fermer ce livre achevé, le ranger dans la bibliothèque des précieux. Ceux qui laissent le corps imprégné et l’esprit irrémédiablement transformé. Dans cet ouvrage, un personnage laissé, étonnement sans rancœur. Maturité ou supercherie de l’esprit ? Respect profond pour cette personnalité, gratitude pour le chapitre entier. Il faut l’admettre ; parfois une envie intense de retrouver ces dialogues d’une profondeur, d’une esthétique rare et raffinée. Certaines œuvres s’achèvent brutalement, laissant le lecteur rester sur sa faim ; fin inévitable, induite par l’existence même de l’ouvrage, inhérente à celui-ci. En rien n’est empêchée une suite ultérieure, le temps de digérer le tome 1.
Finalement l’évidence d’un tome 3, le 2 étant délicieux et sombre : tourments, découvertes, construction, enseignements, saveurs et odeurs, rencontres, nourriture de l’esprit. Loin d’une nouvelle bulle ; une reconnexion ; une intensité excitante ; souhaitée mais inattendue ; et parfois paradoxalement rejetée.
L’esprit prépara vaguement puis progressivement, avec excitation et impatience... le tome 3. Malgré quelques similitudes avec le 1er , certains lieux et personnages retrouvés, la narration prend un ton inédit, laissant place à un rythme soutenu et mélodieux tourné à la fois vers l’action et l’émotion ; motivée par une suite joyeuse; les tomes précédents ayant posé les bases pour un tout autre voyage.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,