L'arme de bonheur

il y a
1 min
79
lectures
12
Qualifié
Image de Eté 2016
Maman, j'ai un trou dans le cœur
As-tu déjà aperçu cette plaie discrète
Qui chaque seconde remplie de douleur
Matérialise ma peine muette

Battant dans la prison infinie de mon corps
Il est né pur comme un matin de brume
Condamné, derrière mes côtes il se tort
Puis hurle quand on lui met son costume

Maman, le vent froid berce mon corps invisible
Pour faire oublier ce sentiment infini
Que je suis une marionnette impassible
Tenue de fils aiguisés et sans vie

Je lance des sourires à mes larmes
Comme un réconfort, un bandage
Dont mon cœur de ruine s'arme
Pour infliger le bonheur à mon visage

12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !