1
min

L’Âme ourdie…

0 lecture

0

Pourquoi me privez-vous
De la clarté de vos yeux ?

Pourquoi M’avez-vous
Fermé la porte des cieux ?

J’ erre tel un pauvre hère
Je suis ce mendiant de la Terre

Vos trésors me sont interdits
Comme la volupté du calme paradis

J’ai le souvenir d’un Amour passé
D’une vie à deux nos âmes entrelacées

Pourquoi me privez-vous
De la clarté de vos yeux ?

Pourquoi ne pas tendre vos joues
Notre union se scellera dans les cieux ?

Je suis une âme en peine
Contre vous n’ai aucune haine

Vous ne m’avez point choisi
Comme si on évite le pain moisi

Mon Amour sur votre âme, tatoué
Me laisse les séquelles d’un Amour bafoué

Pourquoi me rejetez-vous
Avec la puissance des Dieux ?

Mon cœur aussi sincère, vaillant que le houx
Ne désespère, bat même sous le poids des pieux...

0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur