Kermabec, écho estival à l'automne

il y a
1 min
1
lecture
0
Onze kilomètres en bande
En dunes, en sables et galets
Telle est la pègre de l'été en bout de lande,
Unie, étalée là dans des reflets.
Les vagues et les nuages s'y rendent
Enduisant les yeux des estivants de forêts
De jungles d'algues rayonnantes qui s'étendent
En des âmes venues honorer l'étoile en paix,
Ici pour alpaguer la chaleur sur demande
Apprêtant ainsi ces toiles d'un surplus de cachet.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,