1
min

Juste y croire

39 lectures

3

Éperdument on était fait pour nous,
Des mêmes erreurs au même tout.
Tu pleures avec mes larmes de joie,
J’entends tes silences sur mes pas.

On n’pensait pas s’aimer comme ça,
Nos cœurs en écho nous surprennent...
Tes doigts pianotent ma peau de soie,
Je t’enchante à mon amour de sirène.

Des Idées confuses et libres se confient,
Car tout est possible à certaines heures.
Quand la fusion essaime ses folles envies,
Rêvant d’enfants au lit sexy de nos ailleurs.

Toute une vie de quelques mois d’amour,
Âmes jumelles au volant du bonheur.
Notre musique fait vibrer les plus sourds,
Ils dansent au rythme de nos coeurs.

Éperdument on était fait pour nous,
Ivres d’un rien et sans aucun tabou.
Tu pleures au silence ému de ma joie,
J’entends tes larmes au fond de moi.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Blin
Blin · il y a
Vous avez ce talent, désormais si rare, de dire l’indicible, le tremblement d’une vie, la résonnance d’un amour en habit de cendres. Vous avez ces mots fragiles comme ces aubes tapissées de douceur fébrile et de promesses vaines mais soyeuses. Vous savez dire l’amour, la fusion des âmes et celle des corps qui s’offrent. Vous savez dire les instants fugaces, légers, ceux qui font le poids d’une vie. Vous savez aussi porter les larmes dans votre ventre et les laisser parler, les laisser dire les choses sans tricher, simplement, les choses nues, celles qui apaisent ou éventrent et font de l’amour le frisson le plus beau et la plus terrible des violences. Oui, votre texte est superbe comme une aube gorgée de promesses. Superbe aussi car, sans concession, vous le cernez de cette âpre et terrible solitude qui frappe, un jour, tous ceux qui ont osé aimer. Aimer follement. Terriblement. Douloureusement. Aimer pour être VIVANT.
Merci de votre talent. Pierrick

·
Image de Stephanie Bruzzone
Stephanie Bruzzone · il y a
Cher ami de plume, je reste sans voix.
Je suis très émue de ce commentaire merveilleux . Votre écriture est si délicate et si poétique qu’elle touche mon âme .
Merci infiniment d’être sensible à mes poèmes. Et merci d’avoir pris le temps de venir me lire et m’écrire ce texte que je trouve plus beau que mon poème :)
À bientôt

·
Image de Blin
Blin · il y a
C'est moi qui vous remercie de votre talent. Continuez. Encore et encore. Continuez plus loin que la douleur, plus loin que l'épuisement, plus loin que les fracas d'une vie. Continuez d'écrire encore plus haut que les étoiles. Je vous le dis simplement :à vous lire, je sais que vous avez ce quelque chose que, sans doute, vous ignorez: vous avez LA GRACE. Allez jusqu'au bout de vous même et au delà. Bien à vous. Pierrick.
·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Tout est beau mais la tournure de la première et dernière strophe est époustouflante , votre plume est prometteuse de succès.
·
Image de Stephanie Bruzzone
Stephanie Bruzzone · il y a
Merci encore Julien !
·
Image de Flore
Flore · il y a
"J'entends tes larmes au fond de moi"...et alors, on en verse encore quelques unes, il en restera toujours. J'aime beaucoup.
·
Image de Stephanie Bruzzone
Stephanie Bruzzone · il y a
Merci Flore, à bientôt :)
·