JUSTE DERRIÈRE LA PORTE

il y a
1 min
31
lectures
11

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui  [+]

" Je veux être poète et je travaille à me rendre voyant."

Lettre d'Arthur Rimbaud à Georges Izambard, le 13 mai 1871


Poétique (4/8)

Poète,
Tu n’es pas né pour gémir ou t’épancher,
Encore moins ressasser !
Mais pour dévoiler un Visage intérieur.
Nostalgie d’un appel, d’une réponse, d’une douce présence ?
Recueille-toi et pénètre ton cœur.

Par-delà nos essais, nos échecs, nos maladresses,
Trop de hiatus qui disloquent la phrase
Trop de brisures qui estropient la vie !
Ah ! ce bric-à-brac d’humanité
Où malgré tout peut renaître un appel
Brûler l’incandescence
S’ouvrir un interstice.
Joie !
Respiration !
Bouffée d’Absolu !

Laisse dans ton poème
Sourdre la beauté
Ruisseler ta bonté
Sans jamais colmater les brèches
Ni endiguer les rives
Ni percer ce mystère.
Poète ou musicien, astronome ou fleuriste,
Peintre obscur, danseur ou comédien,
Mères qui portez un germe d’enfant,
Moine accroupi sur son adoration,
Toi qui tôt ce matin fredonnas une chanson
Ames immaculées
Nudités de vingt ans !
Pèlerins de toujours
Génies ou trois fois rien
Ratissez la beauté
Frissonnez de tendresse.
Tout est sur votre seuil,
Juste derrière l’huis :
Il suffit d’entrouvrir,
De chuchoter : « Ami ! »

Têtu comme l’abeille,
Allègre comme l’oiseau,
Humble comme une source,
Poète, n’aie d’autre envie
Que de butiner et l’air et la lumière
Pour ensemencer l’insondable Univers
D’une intactile vie !

__________________

Ecrit à Boulogne, le 11/09/2020
11

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !