Juin

il y a
1 min
49
lectures
3

Pour le pur plaisir d'écrire  [+]

Dénudée de mes doutes, regain de légèreté
Les effluves de mazout se sont bien dissipées.
Retour à la nature et qui reprend ses droits,
Le parfum confiture de ce que je me dois.

Et c'est si essentiel de me laisser bercer,
baignée par le ciel et mes douces pensées.
J'arrive à espérer des lendemains idylliques,
des balades nocturnes, des fêtes fantastiques.
Mon cœur vient à valser, il se sent irrigué.
La chaleur hypnotique annonce enfin l'été,

Je rêve et que c'est bon d'imaginer des bras
à nouveau me serrer, se lover dans les draps.
Délicieuses pensées que celles de ce soir,
Lumière évanescente quand survient la nuit noire.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,