Jolie Saint Kaolin

il y a
1 min
48
lectures
1

Je voudrais avoir un avis sincère et critique.. que dis je un.. plusieurs.  Je pense avoir écrit des textes pas mal et d'autre moins voir beaucoup moins .. je partage ceux ci pour la critique.  [+]

Ma Valentine, ce jour comme tant d'autres, je me presse et te caresse.
Jamais ne me lasse de cette place, j'aime tant ta peau de pécheresse.
Quand je t'ai la première fois, doucement, par le haut déshabillé ;
J'ai vu par toi, ultime trésor découvert, une pointe de Voie lactée.

Dans tes yeux de feu, j'ai plongé et retrouvé l'essence de nos corps,
qui pour une seconde séparés ; crient, hurlent, si fort encore.
Je ressens un tressaillement, ta langue posée, sommes doux baisés.
Sur toi, j'esquisse toujours ma mémoire vive encore collée, serrée.

Tu es en ma tête comme je suis en ton corps ; fondu en fusion.
Je suis ton prisonnier, enchaîné, pris comme un dernier bastion.
Corps raccords ; nous sommes liés, soudés dans nos fous élans.
Il n'y a plus de temps, figé, immobile, il admire et fixe les amants.

Salons nos émois, glissons entre nos liesses, faufilons-nous entre nos fièvres.
Étreignons la rose, ressentons-la perdre les pétales glissant sur nos lèvres.
Que nos âmes porcelaines ; douces, dures, fragiles survivent à nos batailles.
De nous kaolin ; je ne sais une faille, pas même la folie de nos ébats canailles.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,