619 lectures

360

Lauréat
Sélection Jury

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Bien écrits et bien dits, ces vers parlent avec émotion d’un amour perdu. Grâce à un rythme fluide et un style simple, c’est beaucoup de force...

Lire la suite
Je sais la solitude, le vide entre tes bras
Même pas un enfant qui compterait sur toi.
Je sais le lit trop large, la lâcheté des hommes
Je sais qu’il fait très froid quand on n’a plus personne.
Les illusions perdues, les rêves abandonnés
Les amis qu’on ne voit plus, leur bonheur insensé.
Je sais la trilogie infernale de ta vie
Tes matins de chagrin, tes midis si polis, tes soirs de désespoir.
Je sais les rides qui creusent le renoncement
Toutes ces choses pour lesquelles il n’est déjà plus temps
La peur du dernier soir qui arrivera un jour
Sans personne pour pleurer plus longtemps qu’un discours.
Je sais les larmes qui coulent en secret
Lorsque sous les étoiles le passé reparaît.
Je sais tout ça.
Mais que crois-tu trouver au fond de cette bouteille ?
Quelques instants d’oubli, une pause, un répit
Éteindre ton esprit et rallumer ta vie.
Tu sais que tu ne noies dans ces verres sans fin
Tu ne bois que ta peine qui reviendra demain
Te reprendre à ses chaînes, à de nouveaux chagrins.
Tu sais que cette danse va plus vite que tu crois
Aujourd’hui c’est une valse qui tourne un peu la tête
Demain un requiem qui résonnera pour toi.
Tu sais tout ça.
Je ne sais pas quoi faire pour te ramener ici
Je ne peux rien changer de l’obscur de ta vie,
Je reste les mains vides sans rien à proposer
Que ma tendre inquiétude et mon amour de toi.
Je n’ai que mon épaule, mon oreille et ma voix
C’est peu mais c’est solide pour y poser ta croix,
Je ne fais pas de miracle mais regarde, je suis là.

PRIX

Image de Hiver 2018
360

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de ô, Julie
ô, Julie · il y a
Que d' émotions, quel talent. Une bonne étoile à ce poème que j' aime tant.
Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci, ce texte est ancien mais il vit sa vie et c’est un bonheur de voir qu’il continue de toucher des cœurs. Belle journée.
Image de André Joseph
André Joseph · il y a
Je suis parti sans billet avec mon sac est vide. Je ne sais combien de temps va durer ce voyage ni où trouver la prochaine gare. Mais déjà, le paysage change. Il défile de ligne en ligne.
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
MAGNIFIQUE
Image de Guill26POET
Guill26POET · il y a
J'ai beaucoup aimé
Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci de votre passage.
Image de Le Bohémien
Le Bohémien · il y a
Une très belle image ! Bien souvent on préfère se morfondre, c'est plus facile que de se bouger pour changer les choses ... Et surtout , on est tellement omnubilé par son propre petit malheur qu'on en viens à souhaiter une solution miracle et on oublie qu'il y a des gens qui sont "juste" la , mis qui en vérité sont DÉJÀ là pour nous
Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci de votre lecture et de la finesse de votre commentaire
Image de Le Bohémien
Le Bohémien · il y a
Je vous en prie ce fut un plaisir de vous lire
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Très jolis vers, pleins d'amitié et de tendresse aussi...
Image de Wall-E
Wall-E · il y a
Un poème en vers libres intelligemment construit. Les quatre premiers vers sont absolument sublimes et annoncent immédiatement la couleur : la lâcheté des hommes, le vide, la solitude... La répétition de "je sais" est bien entendu voulue, en opposition avec "Je ne sais (pas quoi faire).../Je ne fais (pas de miracle)..." situés dans la dernière strophe, si je puis m'exprimer ainsi. Car il s'agit en fait d'une strophe unique construite en trois parties... Trilogie infernale décrite en un vers, constat en miroir ("Je sais tout ça/Tu sais tout ça"), jusqu'au miracle, malgré les douleurs et les peines : "Je suis là", évocation du titre en une fin annonciatrice d'espoir...
Un bijou de poésie, merci.

Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci beaucoup de votre regard attentif et de la grâce de votre jugement.
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
À vous lire on comprend votre audience . Bravo.
Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci, je suis très heureuse de vous compter parmi mes lecteurs.
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
c'est très beau !! c'est profond ! c'est un sentiment vibrant dans lequel on se retrouve tous et surtout c'est ce sentiment que vous décrivez si bien
Merci pour vos mots, cette main tendue que je vois dans une image, Merci beaucoup pour m'avoir fait découvert votre univers qui me ressemble
un peu

Amitié poétique

Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci je suis heureuse de vous accueillir dans mon univers poétique, s'il vous ressemble vos m'êtes précieux ;-))
Image de Adibro
Adibro · il y a
Magnifique !
Très touchant et très fort, j'ai particulièrement "Tu sais que tu ne nois dans ces verres sans fin...Demain un requiem qui résonnera pour toi", très intéressant.
Je t'invite à lire si tu veux "Aime-moi", un de mes poèmes

Image de Sandrine Pruède Morancé
Sandrine Pruède Morancé · il y a
Merci de votre retour. J’irai voir si l’on doit vous aimer ;-))

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème