Je marche

il y a
1 min
17
lectures
1
Je marche,doucement,
Conscience de mer,
Sage,peu mouvante,
Sur des bois mouillés
D'Amours lavées
De tendresses caressées
Par trop ou pas assez
De divinités envolées
Vers vous,la-bas ou la-haut,
Dans une blancheur
Pure,drap de soie a tes doigts
Bague d'or gravée a tes yeux,
Pour une regard caressant
A ces flots si sages et puritains
Q'une polyphonie de mots,
Égrène dans une nef
Haute et résonnante
Échos,que je crus divins
Non malsains.
Faute premiere de ma conscience
Que de croire,de croître encore
Dans une futaie haute,
Que je cache,telle notre tendresse
A l'abri des flots mensongers,
Et si,l'amour était.....?
Tu serais Reine d'un océan
Je cours,alerte et gai,
Oiseau fou,de ma passion
Vers des lèvres sucrées,
Baumes des mes peurs envolées.

[
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !