1
min

J'aurais aimé,

Image de Leslie Maillier

Leslie Maillier

2 lectures

0

Avoir les épaules frêles et les bras fins,
pour avoir l'air un peu fragile.
Attrapé dans mes petites mains des jolies
bouquets de fleurs,aux parfums enivrants.

Avoir de si long cils, que quand tu regardes dedans
tu vois la mer et les mirages, tous les mystères.
Avoir des petits melons, pour épouser les mains,
Oui des seins qui ressemble a de doux matins,

Des fesses rebondies,de celles qui font de l’équitation,
qui montent et domptent tous les chevaux,
Un teint de porcelaine et angélique,
des filles un peu rêveuses,bref un peu niaises et vident.

Mais moi mon corps et ma tête,
sont toujours meurtrie de voir
celui qui dort dehors,
écorchée de cette putain de société.

Et tous c'est gens dans le métro,
à minuit vingt-trois
dans la ligne treize,
font tous grise mine.

Y a pas de princes ni de princesses,
Pas même un crapaud dans ce tromé,
J'arrive bientôt, j'irais dormir,
Oui simplement dormir.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,