1
min

J'accepte

Image de Survivance

Survivance

23 lectures

8

Je catapulte les armes
Sur la figure des anges
À défaut de démontrer mon sanglot.
Je cache mon affolement.
Ce soir
La tête dans un étau
Je trépide
La pensée livide
Je m’efforce de demeurer solide.
Cette nuit
Je me recroqueville en silence
En me berçant de doux souvenirs
J’arrête maintenant les fabulations
La vie vaut son once d’or.
Cette nuit
Me plongeant dans le sommeil
Disparaîtra
L’emportement, la lassitude et la faiblesse
Je n’aurai plus angoisse
J’aurai enfin rejoint la paix
Demain est un autre jour.

Survivance
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JACB
JACB · il y a
La nuit panse ces turbulences que vous avez su évoquées avec justesse tout autant que votre résistance dans des verbes forts et vers courts. Poème qui touche par la lutte exprimée.
·
Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
La vie vaut son once d'or ! C'est vrai, Que tu sois yatchman ou clodo, pour toi demain il fera jour ! Au réveil le premier aura peut-être plus de soucis que le second, mais à nouveau, la nuit et sa grosse gomme effaceront tout, et chacun à sa façon appréciera, un lendemain nouveau; c'est la vie.
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Et oui, la nuit met la vie entre parenthèses.
·
Image de Eric Françonnet
Eric Françonnet · il y a
Vivre ou survivre sont les racines de votre pseudo qui n'a pas été choisi par hasard à la lueur de ce texte : j'aime ! "Demain est un autre jour" conclut aussi le film "Autant en emporte le vent"...
Vous pouvez découvrir mon farfelu et mégalo Titanic 2 en lice pour Viva da Vinci :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-titanic-2

·
Image de Espeix
Espeix · il y a
"Je trépide", j'adore cette façon de conjuguer ce verbe.
Ce texte, et cet usage du verbe "trépider" sont juste très beaux.
Merci Survivance, et je pense à toi...

·
Image de Survivance
Survivance · il y a
Merci pour vos commentaires. Cette journée-là, j'étais un peu désemparée et épuisée physiquement. Apprendre à vivre avec une condition que tu ne maîtrises pas encore totalement est éreintant. Vos commentaires me remplis d'espoir. Merci !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
On survit et on apprend à survivre .
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Ce titre convient très bien à ce renoncement
·
Image de Survivance
Survivance · il y a
Ok, je vais le titrer «j'accepte». Je vis avec une condition qui demande du renoncement et cela n'est pas évident. Merci pour votre commentaire.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Dans les ombres sont lancés des cris dans le désert. Je m'accroche à l'espoir que le vent soufflera le sable et il portera les missives. Dans le silence de mon cœur, je m’accroche à...

Du même thème