35 lectures

8

Je ne suis pas faite pour ça. Je ne sais pas me battre. Je n’ai pas les épaules. Je n’ai pas la force. Je n’ai pas su dire. Je n’ai pas supplié. Je n’ai pas su fuir. Je ne sais pas mettre la distance. Je ne sais pas courir. Je n’ai pas ton allonge. Je ne sais pas porter les armes.

Au lieu de ça, j’ai des larmes à ne plus savoir qu’en faire. Je ne sais où les mettre, je n’ai pas assez de place.
Au lieu de ça, j’ai un grand trou dans le ventre. J’ai reçu un genre de boulet de canon. Tranchée vive la béance qui pleure. Une âme damnée de poilu mais la guerre est finie. 14-18 mois, pas plus. D’ailleurs, il n’y a pas eu de guerre. Mais un grand champ de bataille après toi. Il reste juste un vide qui dévore. Rien que le vide, à la place du nombril. Et deux mains, vides aussi.
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo, Perle, pour cette poésie d'une très triste réalité ! Puis-je vous inviter
à visiter “Sombraville” qui est en FINALE pour le prix Imaginarius 2018 ?
Merci d’avance et bonne lecture !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Il y a dans vos lignes de la douleur, si bien écrite et décrite. Très émouvant !
·
Image de Perle Vallens
Perle Vallens · il y a
Merci
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Un poème d'une cruelle beauté !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est beau
·
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Misères des guerres
·
Image de Perle Vallens
Perle Vallens · il y a
guerres intestines...
·
Image de Volsi
Volsi · il y a
touchée
·