Et le vent se lève
douloureux rafraîchissant
si fantomatique