1
min
Image de BOBO

BOBO

4 lectures

0

ILLUSION
La brume couvre la ville
Avant le soleil traîne la lune
Déjà, ton nom m’envahis
Je fixe ce ciel voilé
À travers les gouttes
Ta silouhaite se dévoile
Mon esprit se joue de moi
Mon cœur n’a plus de doute
Je dois suspendre l’heure
Ce temps, cet instant
Approche unique amour
J’y suis tellement bien
Très loin du quotidien
NON ! ! ! Tout se dissipe
C’est l’aube du matin
Brise levant matinale
Ma vision s’évapore.....
BOBO
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

POÈMES

Laisse-moi être le capitaine de ton cœur Que nous puissions voguer à toutes heures ...

Du même thème