Quand les mots me prennent Par le coeur, ils m'entrainent Dans mes rêves, mes peurs puis je les dépose, douce rumeur Aujourd'hui je vous les livre Vous me lisez vivre Ne soyez pas trop  [+]

Il y a ce tuc entre nous qui matrix
Cette musique dans ma tête
Ce désir qui s’entête
La pulse on, le phœnix

Il y a cette en vie, ce dé six
Redécouvrir, découvrir,
Réapprendre, assouvir
Sa main sur ma cuisse

Il y a ce besoin de toucher,
Sentir, ressentir, s’abstenir
Aimantés, les pôles qui s’attirent
Inextricablement enlacés

Il y a cet ex qui s’enlise
Cet exquise en lys
Mon moteur en combustion
Mon réacteur en fusion

Il y a le froid, le chaud, le doux
La puissance et la patience
La parole et le silence
En émoi, c’est beau, s’en devient fou

Mais il faudra se contenir
Il est encore trop tôt pour fleurir
Un tas de questions en suspensions
Le désir, la raison, l’émotion
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !