Il nous regarde nous déchirer.

il y a
1 min
13
lectures
0

Bonjour à tous, Je travaille sur un projet de garder certains textes impersonnels, pour les coller dans un recueil de Poésie, alors publié.  [+]

Il observe avec attention nos ressemblances,
Ton géni ou mes talents,
Il ne dit rien et reste sourd en Silence,
Parce que ce sont nos affaires,
Et qu'il ne veut rien.

Il ne veut pas aider.
Il ne veut pas savoir.
Il ne veut pas comprendre.

Pourtant, ton héro d'adolescence veille sur toi.
Il est là à jouer les "Du cons" mais il sait tout.
Le spectacle l'occupe quand il a trois secondes de libre.
Son stress se décuple quand il a la hargne de vivre.

Il sait que ce n'est pas juste.
Il voit que l'on se déchire.
Il comprend que l'on s'aime.

Il nous regarde en Silence.
Comme il contemplerait un tableau d'Art.
Nous sommes la Scène, le Spectacle, les Actes,
Notre décadence est inspirante,
Pour l'Artiste au coeur Noir.

Faut bien qu'il s'occupe le brave homme,
Il n'a rien d'autre à faire,
Sinon, une femme, des gosses et une carrière.
Mais bon...

Je peux te certifier avec justesse,
Qu'il voit quand le temps nous presse.
Qu'il sait quand on se délaisse.
Qu'il entend nos râles.
Qu'il jouit du Mal comme on jouit des Scandales.

Puis, il remet son costume noir,
Son manteau de Star et se promène sur des tapis rouges,
La Jet 7, c'est plus intéressant, tu comprends bien,
Qu'une Gamine qui court après son frère...

Ou qu'un frère qui massacre sa petite soeur.
Et puis, oui, ce ne sont pas ses affaires...

Alors ne t'inquiètes pas,
Parce qu'il te donnera toujours raison.
Et je partirai toujours lésée.
Alors ne t'en fais pas,
Parce qu'ils te donneront tous, toujours raison.
Et je n'aurais plus que mes yeux,
Pour pleurer.

Alors le Curieux observait la scène derrière son masque,
Si seulement il pouvait s'inspirer des larmes d'autrui,
Des histoires, des passés, qui terrassent.
ça aurait mis un peu de piment dans ses récits sans audace.

Le solitaire qu'il faisait avait une très belle gueule.
On dit souvent beau et con,
J'ajouterai même, pervers.
Car si ce n'est pas de la perversion,
Dis-le moi...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !