1
min

Il la passe en boucle.

Image de Florent Valley

Florent Valley

31 lectures

8

Plus personne n'y songe
Plus personne ne se souvient
Il reste pourtant là
Immuable, immobile
Seule mémoire face au temps
Qui file, qui s’étire, qui efface

Il reste assis, depuis longtemps
Ses jambes ne le font plus danser
Et pourtant il l’aime cette musique
Il aimait se trémousser
Lorsqu’elle passait, elle l'enivrait
Aujourd’hui, il la passe en boucle

Cette ringarde sonorité
Cette désuète, obsolète mélodie
Qui a rythmée sa vie
Il l'aime, il l’écoute
Encore et toujours
Elle ne passe plus sur les ondes

Qu’importe il la vit
Il la fait revivre
Avant l’essoufflement, le silence
Avant de s’éteindre dans l’oubli
Il la passe en boucle
Pour lui, pour eux

On ne sait jamais, se dit il
Peut-être que quelqu’un l'entendra
Peut-être que quelqu’un se souviendra
Peut-être que quelqu’un l’aimera.
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
Mais quelle était cette musique?
·
Image de Florent Valley
Florent Valley · il y a
Ah, ça je vous laisse la choisir vous même, merci pour votre lecture.
·
Image de RAC
RAC · il y a
La musique toujours empreinte de souvenirs...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une poésie écrite avec beaucoup de sensibilité et de tristesse, mais qui se termine avec une note d,optimisme ! Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi” qui est en lice pour le Prix Faites Sourire 2018 ! Merci d’avance !
·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
J'aime les messages musicaux, celui ci semble puisé dans l'énergie du désespoir, lancé comme une bouteille à la mer. C'est très beau, bravo !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

« GGGRRRRRR !!!! Wouaf ! Wouaf! Wouaf ! »Tels les trois coups de bâtons avant une représentation théâtrale, les jappements résonnent, secs, bruts sans fioritures. Un long silence s'en...