Hypnose

il y a
1 min
3
lectures
0
Tout est parti d’une faute de frappe
Sur le papier jauni et noirâtre
Mais peu importe les paroles amères et brutales
Ces mots si lourds
Ne pourront rien changer.

Tu cries et je t’écoute
Derrière les plaintes de ta voix sourde

Tout s’est joué à partir de cette croche
Sur la partition d’une chanson triste et fausse
Et pourtant, la musique cinglante et acerbe
Ces notes altérées
Ne pourront rien arrêter

Je te devine et tu avances
derrière l’obscurité de tes paupières closes

Tu vas partir
Tu t’en vas
Tu t’éclipses

Tu ne construiras pas ta mort
dans les griffes d’un passé ni d’un présent
où la lumière fuit
Et creuse le lit de l’ombre

Tu es déjà dans cette pièce
de l’autre côté du mur
Sans autre particularité qu’un parquet et une cheminée
Sans autre occupant que ton âme
En quête de chemins éclairés
pour franchir la porte
De tes choix, de tes désirs, de tes envies

En vie...

Avide de légèreté et de liberté.

Tu vas t’en aller
Tu pars
Tu t’évapores

Magie sensorielle presque sensuelle de ta vie
Tu t’abandonnes
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,