Humeur d'enclume

il y a
1 min
107
lectures
26
Qualifié

Ecrire contre l'ennui quand les mots nous sourient. En compétition: "Le vent des aulnes" "Ballerine d'une seconde" "À voix percée" Appel à textes - roman en vers de SFFF - voir ci-dessous ... [+]

Image de Grand Prix - Été 2022
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Creuser à marée basse et par temps de bruine
Sur la plage brune, quand une enclume au cœur
Trahit la sombre humeur qui ressasse et rumine,
Enlisant dans le sable ombre, pelle et rancœur.

Les bateaux échoués, caveaux de cimetière
Au creux du port désert, sont de chers compagnons,
Grinçants et silencieux, portant marins en bière.
À coups de pelle vains, l'homme enterre son nom.

Ces jours lourds à porter, creuse, creuse et fouis
Le puits de sable mou, amer et solitaire,
Qui nous noie dans le bruit qui assourdit nos nuits.

L'homme renonce et glisse en son dernier repaire,
Il guette la vague, le flot qui prend le mors,
Et puis la marée passe...
26

Un petit mot pour l'auteur ? 17 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de EFL ATLAS
EFL ATLAS · il y a
Un bravo pour ce sonnet de qualité... Merci pour le partage.
Image de Erra
Erra · il y a
Merci à vous pour votre lecture.
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Magnifique titre, très créatif et atmosphère convaincante et poétique dans le reste du texte. Le découpage en quatrains et tercets est celui d'un sonnet mais les rimes croisés tout au long A-B-A-B ( dont la quasi répétition de " rancoeur "- " coeur " ) et C-D-C-D....sans compter les tercets qui ne me semblent pas rimer de manière appropriée me semblent écorner travail accompli par ailleurs et le rythme est définitivement planté en dernière ligne mais c'était peut-être exprès, j'avais donc proposé une validation pour l'ensemble.
Image de Erra
Erra · il y a
Merci pour votre lecture et votre retour.
Oui, couper le rythme dans le dernier vers était voulu. Grâce aux points de suspension, la lecture s'essoufflera dans un silence ou se cognera contre un mur, dans les deux cas, le dernier vers fera son effet.

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très beau ! 🌺
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
"Sombritude" qui pourtant étincelle , et cran de ne pas sacrifier aux règles spontanéitovores...! Je ne peux qu'applaudir.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
La liberté du dernier vers ne comptant qu’un hémistiche dans un sonnet était risquée. J’ai aimé votre goût du risque et votre jeu avec la sacro-sainte forme du sonnet qui, trop sage pour certains, peut lasser.
Je viens de lire votre réponse ci-dessous, oui j’adhère à cette réponse, et la forme est en accord avec le fond qui laisse passer une émotion, un ton incontestable, comme on dit. Je like 💕 le poème, tout comme son titre que je trouve génial !

Image de Erra
Erra · il y a
Merci pour votre lecture.
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Une atmosphère accablante, évoquée par des images d'une grande beauté. Peut-être un petit espoir dans le demi'silence final.
Image de Roger ALCARAZ
Roger ALCARAZ · il y a
Année de plomb, humeur d'enclume, poigne de fer, le métal broie le mental.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
J'aime beaucoup ce poème qui emprunte la construction du sonnet (sans se laisser brider par le schéma classique 😉) et se termine sur un demi vers très expressif. Je suppose que tu as voulu nous laisser sur une pensée de "mort" appelée par le "mors" du vers précédent...
Image de Erra
Erra · il y a
Merci pour votre lecture.
Oui, vous avez bien deviné mon intention. Mais au même moment, ces points de suspension conservent une part d'incertitude: la prise du sable sera-t-elle assez forte pour le retenir quand la marée passe et le noyer dans ses angoisses ou au contraire, l'eau sera-t-elle capable de le porter, pour cette fois, hors de son trou?
Pour ce qui est de la forme, je n'ai pas fait attention en écrivant la première strophe, mais comme je l'aimais bien, je l'ai laissée comme telle. Alors j'ai suivi le schéma rimique shakespearien avec lequel je suis le plus familier.

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Nous sommes périssables ...
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
J'aime le texte, pas cette humeur si lourde à porter parfois !
Image de Erra
Erra · il y a
Merci pour votre lecture.

Vous aimerez aussi !