Humain castors et papillons.

il y a
1 min
1
lecture
0

handicapé psychique schizophrène paranoïaque et ancien toxicomane, j'ai fait éditer mon poremier roman"Aftershock 2029" chez Sydney-Laurent. J'ai deux ou trois autres romans et un petit recueil de  [+]

Humain castors et papillons.


Humain dans une société de progrès ne vivant plus pour sa survie, et non construit.
A ce titre la destruction est à sont chevet, avec pour titre consumérisme.
Tome des symptômes reliant l'homme a la destruction.

A titre de ne pas construire qui en référence aux castors détruisent pour bâtir avec pour différence le bien laisser à la vue du temps des génération et de l'être.

Ici l'être ne s'autodétruit pas il se construit.
Le but de toute évolution même si c'est de rester dans le temps se définit en une évolution.

Papillons pour la destruction qui, imbriqués dans la construction fait jaillir l'évolution.
Laissant à l'homme trois modèles de société impliquant sa relation avec les autres, son environnement et lui même.

En terminus nous pouvons dire qu'il n'y a point de destructions du fait de la volonté de la dissocier des antipodes au sens de leurs paradoxes.


Romain ATTIA
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !