Géométrie hyperbolique effective et triangulations idéales canoniques en dimension trois : mise en poème d'un sujet de thèse de mathématiques

il y a
1 min
56
lectures
16

Mes centres d'intérêt dessinent un arc-en-ciel entre la philosophie et la littérature en passant par les sciences humaines, la cuisine, le tai-chi, les chats, surtout Zampano, Zabriskie et Zélina  [+]

L'immense bâtiment de verre et de métal
Flambant neuf rutilait de feux hyperboliques
Qui nous éblouissaient d'un éclat diabolique
Et nous admirions sa splendeur idéale.
Trois belles dimensions et pas une de plus
Lui donnaient un air franchement géométrique.
Par-dessus la toiture, dans le ciel magnifique
S'étalaient des stratus, des cumulonimbus
Dont les belles rondeurs toutes molletonnées
Contrastaient étonnamment avec la beauté
Des triangulations très audacieuses
Des lignes horizontales et merveilleuses
Des vertigineux quadrilatères mystiques
Dont l'effectivité tout à fait canonique
Nous laissait bouche bée, muets d'admiration
Devant l'édifice et toutes ses dimensions.
16
16

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Oups ... ! Un titre à la hauteur de l'échafaudage... ! Ne manquent plus que le nombre d'or, et quelques notions trigonométriques.
Image de Claude d'Aix
Claude d'Aix · il y a
Bel éloge à l'architecture et aux mathématiques. Je vous avouerais volontiers que j'ai pris plaisir à construire les béquilles en béton brut de ciment blanc de la gare tgv de Lyon Saint Exupéry, dont les surfaces réglées ne sont autres que des paraboloïdes hyperboliques. Conçues et dessinées par Santiago Calatrava. C'est au sens propre ce que l'on peut appeler un ouvrage d'art... Continuez dans cette veine où peu s'aventurent.
Image de Laure PELBOIS
Laure PELBOIS · il y a
J'observerai l'architecture de la station Lyon Saint-Exupéry d'un autre oeil la prochaine fois que j'y passerai !
Image de De margotin
De margotin · il y a
J'aime beaucoup
Et Je vous invite à découvrir mon Dessin. Merci beaucoup
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/au-bord-de-la-plage-1

Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
je pensais qu'on allait calculer le volume
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Angles et courbes peuvent en effet, ensemble, créer une belle harmonie... :)
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Et paf, un ressenti "à la Eugène Guillevic" :

"Au seuil des cours de ferme,
Je suis resté parfois
Comme à l'entrée des cathédrales,

Porté par un volume
Qui s'épousait lui-même,
Qui s'épuisait à se retrouver.

Cependant le dehors,
En ordre dispersé,
Essayait de battre sur lui,
Se haussait jusqu'à lui,
L'affrontait, le niait,
S'inclinait pour le consacrer.

Et le ciel de la plaine
En haut des bâtiments
Était le vitrail et tremblait."

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Quelle originalité, depuis le titre jusqu'au dernier vers !
Image de François B.
François B. · il y a
Une excellente idée que ce poème de vulgarisation mathématique.
J'ai trouvé sur internet la thèse de votre ami et… je n'ai rien compris, malgré quelques années d'études scientifiques après le bac… mais je sais que c'est un sujet particulièrement abstrait et contrintuitif (imaginez un espace dans lequel les angles droits ne font pas 90°...).
Je réponds aussi à gillibert FraG plus bas. Concernant l'émotion esthétique en mathématiques, je l'aborde dans un paragraphe de ma nouvelle "Deux jours éphémères" ; si le cœur vous en dit…
Et bravo pour votre poème

Image de Laure PELBOIS
Laure PELBOIS · il y a
Merci François B pour votre intérêt et vos commentaires. Ce poème n'a pas non plus la prétention d'être de la vulgarisation mathématique car il ne rend pas accessible au plus grand nombre les vérités traitées dans la thèse, vérités dont je n'ai moi-même aucune idée. Ce poème est né d'un jeu. J'ai mis en poèmes les sujets de thèse d'un certain nombre de mathématiciens que j'ai côtoyés à une époque de ma vie. Celui-ci me semblait plus intéressant que les autres qui était truffés de private jokes et je l'ai mis en ligne sans escompter qu'il ravisse un grand nombre de lecteurs et encore moins qu'il instruise qui que ce soit.
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Soutien d'un mathématicien qui a mal tourné mais qui apprécie toujours autant le sujet !
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
Amusant, mais il semble que vous n’ayez pas compris l'exposé. C'est normal, .personnellement, j'ai plusieurs enfants docteurs dont trois en mathématiques, il est frustrant de ne pas comprendre ce qu'ils expliquent, mais les noms chantent, les mathématiques sont un langage charmant, écrire des histoires, des poèmes amuse, mais la recherche mathématique, c'est pour moi, le sommet de la création. humaine. et je critique un peu, vous ne l'avez pas assez fait ressortir. Avez-vous déjà ressenti un choc esthétique en mathématique?
j'apprécie tout de même votre poème .

Image de François B.
François B. · il y a
Les mathématiques sont l'objet de bien des préjugés ; peut-être à cause de la façon dont on l'enseigne. Si leur aspect esthétique était mis en avant, peut-être certains s'y intéresseraient plus…
Pour prendre la défense de Laure et réagir à votre commentaire sur la recherche mathématique, même les plus grands ont du mal à l'exprimer : j'avais été déçu par le récit de Cédric Villani (médaille Fields) "Théorème vivant" ; je trouvais justement qu'il n'abordait pas assez l'aspect esthétique des mathématiques et qu'il ne décrivait pas assez l'instant magique de l'inspiration, de l'intuition, de la découverte en mathématiques.
J'aborde le sujet de la beauté en mathématique brièvement (pour ne pas rebuter le lecteur…) et modestement (car je ne suis pas capable de beaucoup plus…) dans un paragraphe de ma nouvelle "Deux jours éphémères" ; si le cœur vous en dit...

Vous aimerez aussi !