Genèse

il y a
1 min
783
lectures
83
Lauréat
Jury
Recommandé

Je ne suis pas encore habituée au réel; mais ce que j'écris est ce que je regarde, parfois de l'intérieur ou quelque part ailleurs, et dans mon souvenir se recoupe une idée  [+]

Image de Automne 2016
Au début était le désir :
Immense bulle acidulée
Où les amants cachent leur jeu
En se comblant d’intimité.

Au second jour, des cendres éclosent,
Aux quatre coins du nid se fond
Le virginal avec le gris
Et aux quatre points cardinaux
Les mains érigent leurs limites.

Puis au troisième jour sans suite,
Les amants défendent leur prise,
Creusent un trou qu’ils nomment l’âtre
Et soufflent de toute leur âme
Sur un souvenir qui prend froid.

Mais vient le quatrième jour
Et le ciment manque à la tâche,
Le cœur s’effondre, et, les yeux noirs,
On cherche une braise à mâcher.

Quand, au cinquième jour, les heures
Semblent plus longues que les nuits,
On fait un nœud dans sa coiffure,
Tout ce qui fut échevelé
Traîne par terre avec l’ennui.

Et le sixième jour paraît
L’aube indigeste d’un délit,
On prépare comme des complices
Un meurtre où l’autre est condamné ;
Et sur le banc dominical
Qui devait les unir à vie,
On coupera bientôt le fil
Pour que s’échappent les pendus.

Recommandé
83

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !