Frères de pâture

il y a
1 min
296
lectures
152
Qualifié
Image de Hiver 2019

Lors d’une année terrible, le soleil assécha
Sur la terre d’Afrique herbes et acacias.
Ondées ne venant point, les gnous mouraient de faim,
Antilopes, lions, toute la faune enfin.
Un zèbre cependant, encore jeune et fringant
Se dit : « Je veux partir car le monde est très grand,
Il est des prairies grasses en des terres lointaines
Où boire et bien manger sont tous les jours aubaine. »
Voilà notre équidé parti gaiement en piste,
Trottinant sans relâche, joyeux et optimiste.
L’animal arriva en pays verdoyants,
Heureux de goûter l’herbe dont il était friand,
Eut tôt fait en dix jours de montrer bonne mine,
Tant l’avoine était haute et la luzerne fine.
Au bout de quelque temps, la nostalgie au cœur,
Chez son cousin cheval il frappa plein d’ardeur.
Compagnie lui manquait, il vivait en troupeau
Et tant de solitude lui semblait lourd fardeau.
Mais l’orgueilleux pur-sang, remarquant les rayures,
Nia la parenté et tourna l’encolure.
Puis deux jeunes poneys, jouant dans un enclos,
Voyant l'étrange bête s'enfuirent au galop.
Les ânes il s’en fut voir, la tristesse dans l’âme.
Sous un pommier fleuri, trois broutaient dans le calme.
« Pour pâturer ensemble, tâchez mon bon ami
– Dit le baudet en chef –, d’aller vous teindre en gris. »
Rongé par le chagrin, il rencontre un mulet
Qui, par une ruade, accueillit l’étranger.
Il cheminait encore, son cœur en grande peine
De voir par ses cousins la mise en quarantaine.
Il aperçut alors une vieille haridelle.
Le pas lent, tout penaud, il s'avança vers elle.
« Entre donc dans mon pré, partage mon repas,
Mets-toi à mon coté, dis-moi : comment tu vas ? »
Cet accueil chaleureux, ces mots pleins d'empathie,
Réchauffèrent son cœur, lui redonnèrent vie.

Il constata, enfin, que la fraternité n'avait pas de patrie.

152

Un petit mot pour l'auteur ? 43 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Oui, le bien existe aussi malgré tout...
Image de Bergamote
Bergamote · il y a
Merci d'être venu lire mes fables. Mon recueil vient d'être publié aux Éditions Amalthée sous le titre de Fables acidulées (Danielle Labit ). Il est en vente sur Amazon et en librairie si vous aimez .
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Belle fable
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Une fable bien écrite et bien rimée ! Ce sont souvent les êtres qui possèdent le moins qui se révèlent les plus partageurs, sans doute parce qu'ils savent ce que l'on ressent lorsque l'on est pauvre ou rejeté. Cette morale est bonne pour le moral, c'est rassurant de se dire qu'il est possible de rencontrer des gens qui nous traiteront en frère partout sur la planète :-)
Image de Bergamote
Bergamote · il y a
Merci Monique , je savais que tu aimerais, tu sais goûter les couleurs et les mots.
Image de Monique Rouquier
Monique Rouquier · il y a
Superbe fable aux mots choisis, au style un peu suranné, mais ô combien doux à nos yeux et nos oreilles ! Et quel message universel, si proche de notre réalité moderne, dont on ferait bien de s'inspirer chaque jour et sous tous les continents : BRAVO Danielle, j'adore !!!!
Image de M BLOT
M BLOT · il y a
Une fable comme j'aime ! dans un style un peu moyen âge et des animaux bien vivants !
je vote!
si le coeur vous en dit , je suis en finale avec une poésie https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lempreinte-des-souvenirs

Image de Bergamote
Bergamote · il y a
Merco Coline
Image de coline
coline · il y a
très jolie fable , mes trois voix , je vous invite à lire mon poéme en lice pour la finale matinale des lycéens ;https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/sos-dune-terre-en-detresse
bonne fin de journée à vous

Image de Bergamote
Bergamote · il y a
Merci Lolanou.
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
Une fable comme on les aime avec une belle morale ! mes 5 voix
Aimerez-vous "les âges de la vie" ?

Vous aimerez aussi !