Fraicheur du soir

il y a
1 min
2
lectures
0

Délivrée de maux, enivrée de mots, je vibre  [+]

Roman, fiction, poésie,
n'est-il pas vrai que tu aimes naviguer à l'inconnu ?
Aveuglés par la poussière de la vie,
tes outils semblent aujourd'hui se mettre à nu.

Futur étendard des temps modernes,
ton obscénité ne se fera pas papier.
Une rébellion coincée dans ton atelier,
tu te joueras de ce temps bien terne.

Cheveux curieux se levant au vent,
je ne perçois qu'un bref regard,
qui allait se cacher derrière un banc,
perçant cet heureux hasard.

Ne se faisant que peu bavard,
te voilà enfin ce soir au bar.

Que puis-je te commander,
si ce n'est une simple poignée,
d'amour ou de mains ?
Nous le saurons sûrement demain...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,