1
min

FRAGRANCES

Image de Levy Virginie

Levy Virginie

31 lectures

2

Envoûtante exhalaison...
Musc captivant, bois de santal,
tes racines angéliques,
arborent tes pouvoirs mystiques,
d’un Sacre qui embaume l’âme !
Émoustillée par ton parfum,
ton corps m’encense l’organe !
Progressivement ton collier d’ambre me grise,
d’un charme oriental qui m’abonde,
en stimuli de plaisir qui se propage !
Ton buisson-ardent m’enflamme,
Sans flamme je brûle-parfum,
chyprés du jasmin qui s’émane de moi,
Je m’accomplis dans ta semence,
Je me consume évanescente,
dans l’ivresse de ta Fragrance !
Dans l’encensoir je me balance,
Je me diffuse sous effluence,
Atomisé en brume de délivrance,
que j’essaime dans mes louanges !
Je me résine dans l’air du temps,
dans mon envol je me joins aux forces célestes,
m’élevant librement dans ses vibrations !
L’organe fécond halète d’émotion,
Compose en notes florales sublimées,
flirt fleur d’oranger, muguet, bleuet, orchidée,
L’œillet vert à la boutonnière symbole d’une vie assumée,
Se mélange d’herbe fraîchement coupée, eau sauvage,
mousse d’arbre en note boisée, fougéres , pin d’épice,
aux arômes sucrés de tabac, vanille et miel, complice !
D’un mariage subtil mord le fruit au jardin d’Héspéride,
abricot, framboise, litchi, figue d’une idylle fruitée,
dans une alchimie originelle, organoleptique,
d’une entente parfaite qui n’échappe pas au divin !
Les notes gourmandes recueillies inspirent une symphonie pastorale !
Les vapeurs essentielles animent les émotions,
de douceur occitane, de bouquet de lavande, de violettes,
L’âme s’y dégage voyage empreint de souvenir !
Elle imprègne le cuir au tannin de sa peau havane,
qui veloute son bas-relief qui reflète son essence,
et l’habille de tous son être d’une parure odorante !
Une histoire intime qui trahit notre inconscient,
Porteur d’un message que l’on croit inaperçu,
Parce qu’invincible, il se flair...
Vous dévoile... Vous influence... Vous habite...
Lequel élixir vous caractérise, vous revêt comme un gant ?
Victime de vos fragrances, votre féminité est prise en fragrance-délit’ce!
Serait-ce un secret d’alcôve?
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Artvic
Artvic · il y a
Un fragance d'âme, de mot sensible, ce poème un parfum où on se laisse emporter !
·
Image de Colette Seigue
Colette Seigue · il y a
Bonjour Virginie, combien ces fragances me parlent! "Je me diffuse sous effluence" Les fragances nous dévoilent et c'est vrai. Merci Virginie pour ta belle sensibilité! Bisous!
·