1
min

Fauve rêve

Image de K57

K57

3 lectures

0

Suite à de sombres manœuvres stambouliotes
Je me retrouvai affecté au stand bouillotte,
Où ad nauseam j'épluchai des oxymores
Pour des panthères qui m'enserraient de leurs mors
Je n'avais qu'une envie ; que tout cela cesse!
Mais redoutant ce qu'on encourt à déchirer
Le pacte des rêves qui nous lie à Morphée,
Je faisais profil bas....Etait dite la messe!
C'est alors que surgit du fond des catacombes
Un quintal de tranches de jambon de Parme,
Dont je ne me lassai d'admirer les charmes
Auxquels, c'est reconnu, tous les palais succombent
Y compris les félins, si tôt fait que bientôt,
Les fauves repus desserrèrent leur étau...
Tout au loin j'entendais, ramenés en écho,
Les chants énamourés de quelques cachalots
Au réveil, posé... Telle une ballerine,
J’ôtai doucement le bras de ma poitrine...
Qu’une amante empressée à peine rhabillée
En travers de mon corps avait abandonné.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,