1
min

Fascinations toujours !

Image de Nonour

Nonour

4 lectures

0

D’avoir tant goûté à l’ivresse de vous, de votre culture
Me laisse éternel mendiant de l’amour
D’avoir aimé toutes les joies cachées de mon cœur en vos pays
Me laisse aujourd’hui par ici à tout jamais dans le camp de désespérés
Éternels guetteurs De vivre un jour quiets en nos contrées
Dans ces libertés que vous ne cessez pas de nous faire miroiter
Et aujourd’hui, les impossibles renoncements par l’oubli
Des peurs de cesser de rêver...De Vivre et de Voyager
Même si libéré des ténébreux, j’ai de nouveau posé pied par ici
A ne plus avoir peur et m’occuper simplement réfléchir
Je ne regrette pas de vous avoir connu, Mais d’avoir trainé
Tant de préjugés Qui m’avaient fait voir tels des diables
Tant de visages d’anges, qui voulaient tant partager.
Qu’ils soient maudits tous ces marchands d’armes
Qui avaient créé entre nous tant de fossés
Qu’ils soient maudits D’avoir guerroyé par peuples interposés
Nous étions sans le savoir les enfants de leurs guerres
Qui avaient semé le désarroi dans nos cœurs d’innocents
Nous nous regardons de travers, alors qu’ils s’adonnent
A accumuler, toujours dans leurs joies à nous diviser

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,