Excision

il y a
1 min
0
lecture
0

Féru de lecture et d'écriture, poète et écrivain à mes heures perdues  [+]

Dans une matinée pas écorce ensoleillée

La petite Fatou par sa mère fut réveillée

À son insu, ainsi toute une conspiration conçue

Fatou sera reçu dans quelque temps par une vieille quelque part dans l'ombre tapie

Oh vieille habitude oh misère à vie!

Tradition oblige, Elle ne saurait le nombre

De ces petits bouts de chaire arrachés

Depuis qu'elle a commencé à exercer

La perfidie de son ignorance

Mais en a-t-elle conscience ?

Du mal et des dommages, toutes les conséquences

De ce bout de chaire arraché à l'innocence?

Vieille tradition oblige, mauvaise habitude que dis-je

Des pratiques nocives et néfastes que subissent nos filles

Marre de toutes ces misères qu'elles endurent

Ne me dites surtout pas que c'est une fatalité

Cette pratique inique qui perdure dans nos sociétés

Saigner une innocente n'est pas donner de l'amour

Lui couper la chaire la blesse pour toujours

Cette lame rouillée l'a souillée à vie

Une cicatrice qui de la vie ne sera jamais guérie.

Elle se rappellera quand ses mois lui feront hurler de douleur

Ou quand les infections lui feront voir de toutes les couleurs.

Un couteau non stérilisé lui a confisqué sa stérilité

Pour elle jamais plus elle ne verra de postérité !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,