Évidemment

il y a
1 min
384
lectures
83
Finaliste
Public

Mon caractère préféré est l'espace, il donne du sens aux mots  [+]

Image de 3ème édition

Thème

Image de Poèmes
« Y’a comme un goût d’amour, en nous. »
Je la croise tous les lundis soir à la piscine, rempli d’espoir.
« Comme un goût de lumière en elle. »
Je tremble et je sens battre mon cœur quand je croise son regard.
« Et la colère, qui me suit partout, » quand je la quitte figé par la peur.
Que lui dire ?
Assis seul au volant de la voiture sur le parking, je jette un dernier regard, là-haut sur la verrière.
Les retardataires défilent dans un ballet d’ombres éphémères.
Derrière la vitre des yeux m’observent, ses yeux bleus dans un appel inassouvi.
Le reflet mandarine du couchant m’éblouit, je m’enfuis, j’ai honte.
« Y’a des silences qui disent beaucoup, plus que des mots. Qu'on avoue. »

Mes doigts pianotent sur l’ordinateur, mes pensées sont ailleurs.
Au bureau, « toutes ces questions qui n’tienne pas debout. »
Au travail, je bâille. J’existe entre deux lundis.

Puis, le tonnerre gronde en ce lundi soir.
La piscine plonge dans le noir.
Les éclairs nous effraient. Les coupures d’électricité nous angoissent.
Tout s’allume, tout s’éclaire.
Je souris, elle se rassure. On se rapproche.
Nos cœurs « dansent sur des accords qu'on s’aime tant. »
Nos mains s’enlacent, « évidemment »

Ce coup de foudre, souvent « on le revit en cœur pour des bêtises, comme des enfants... »
Et toujours comme autant.
Ce tonnerre qui résonne comme une sphère de lumière, « nous protège de ces batailles, qui rendent fous. »
« Point de fatigue, Point de dégoût.
À quoi ça sert de courir, partout. »
Puisqu’on a de l’amour qui grandit dans son ventre.

Désormais, elle « garde cette blessure, » sur elle.
« Comme une éclaboussure, » de vie « qui ne change rien, qui change tout... »

Notre fille est née, « Évidemment »

À trois, « on danse encore, sur des accords, qu'on aime tant. »

« Évidemment. »

« On rit en cœur, pour des bêtises, » avec notre enfant.

Mais plus comme avant.
83
83

Un petit mot pour l'auteur ? 85 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une belle découverte poétique, sur le tard +
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
ce coup de foudre on le revit, et toujours comme autant ! j'adore. et cette idée de parsemer d'autres chansons au milieu de votre histoire et sans rien alourdir... bravo !
si le coeur vous en dit, j'ai deux haïkus en compèt' :http://short-edition.com/oeuvre/poetik/flocons-eternels
et aussi
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/foudroyes
mais sans obligation

Image de Ikimashoo
Ikimashoo · il y a
Un poême récit que je trouve trés beau
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour, Kryss99. La finale hiver se termine dans 24 heures. Irez-vous confirmer votre vote pour mon fauteuil ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
Mon nouveau vote ! et bonne chance !
Image de Kryss99
Kryss99 · il y a
Merci ! A vous aussi.
Image de Raleuse
Raleuse · il y a
Autour de Berger et Gall, très jolie ode à une nouvelle vie !
+ 1

Image de Avilda
Avilda · il y a
vote confirmé ^^ re+1
Image de Kryss99
Kryss99 · il y a
Merci beaucoup !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Je vous renouvelle mon vote, Kryss,... évidemment !
Image de Kryss99
Kryss99 · il y a
Merci Jean.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Vous avez soutenu mon fauteuil, kryss, et je vous en remercie. Il est maintenant en finale hiver. On peut le soutenir à nouveau. Lui offrirez-vous ce nouveau soutien ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je viens renouveler mon vote et bien sûr je relis votre poème... et je l'aime encore plus que la première fois. Je vous fais mes excuses pour ma question sur les guillemets dans mon premier commentaire, elle n'avait pas lieu d'être et je l'ai compris. Je n'avais pas fait le rapprochement avec la chanson de France Gall la première fois, et pourtant c'est toute mon époque, je l'adore, et maintenant ça y est j'ai l'air dans la tête pour toute la journée (je ne m'en plains pas !)
Je ne vous ai pas dit la première fois que la chute du poème me touche tout particulièrement : la naissance d'un enfant est émouvante ! Encore bravo !

Image de Kryss99
Kryss99 · il y a
Merci Fred.
Un air entêtant, qui trotte et qui cavale... en matinale ! Evidemment.

Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Je confirme mon vote pour ce poème riche en dialogues :-) Bonne chance pour la suite !
Image de Kryss99
Kryss99 · il y a
Merci encore Athor.