Après plusieurs mois de chaleur oppressante, le métro n’en finissait pas de souffler son haleine de dragon à l’arrivée de chaque rame. Ma robe légère adhérait à ma peau moite et je... [+]