Mes yeux qui s'enflamment

il y a
1 min
21
lectures
6

La poésie est le balcon par lequel j'ai choisi de m'évader ! Merci à vous tous pour votre passage et bonne lecture...  [+]

Vous vous étiez avancée dans votre robe en soie
Où était-ce un chemisier ? Je n'me souviens plus déjà
Ce qu'il me reste en mémoire la douceur de vos yeux
Dans cette lumière chaude du marron de vos cheveux

Et votre délicatesse ou d'un pas avancé
Je vous aie pris la main pour n'pas que vous tombiez
Sur un air de violon je vous ai fait danser
Pour moi un bel instant, qui me fit perdre pieds

Ce soir je vous regarde et je vous vois encore
Tourner dans mon esprit... qui s'illumine d'or
Car vous êtes cette folie qui m'enivre et m'emporte
A vos pieds mon royaume qui vous ouvre ses portes...
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !