Espérance conquise

il y a
1 min
20
lectures
2

Je suis entrepreneur, chercheur dans l'âme, passionné par diverses sagas littéraires pour lesquelles il m'arrive de commencer des nouvelles que je finis rarement... Retrouvez tous mes textes en  [+]

J’étais là quand tu t’es formé, quand tu es né,
J’étais là pour tes premiers pas, tes premières chutes,
J’ai vu tes premiers râteaux et tes premières luttes,
J’ai lu tes premiers mensonges, tes premiers secrets.

On a vu ta mère nous désaimer, oublier,
On s’est occupés d’elle puis on l’a enterrée.
Je t’ai laissé te perdre, alcoolisé, drogué,
Je t’ai vu t’endormir, accablé, déprimé.

Dans mes rêves tu étais dévoré par le feu
De cheminées anciennes en tête de lion,
Dans lesquelles tu rentrais, t’engouffrais, sans un son,
Et ne restaient de toi que des mots malchanceux.

Aujourd’hui tu redresses la tête, tu siffles, tu chantes,
Ta destinée tragique, tu ne l’écoutes plus,
Tu as mis sur tes murs des poèmes de Camus,
Et des posters de stars de films des années trente.

C’est grâce à moi, dis-tu, merci pour ta tendresse,
Mais je n’ai fait que semer et subir l’attente,
C’est toi qui t’es relevé, as gravi la pente.
Maintenant tu vas mieux, j’écoute ma détresse.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !