1
min

Entre le soleil et moi

19 lectures

1

Le soleil de son flamenco
Brûle les volants de ma robe
Est-ce mes talons trop hauts
Où sa caresse qui me dérobe

Le soleil prend toute la place
De mon réveil à mes ennuis
Sous la lumière de sa grâce 
Mes larmes n’ont plus de nuit

Le soleil s’étend sur ma peau
De siestes aux rêves langoureux
Il pénètre chacun des maux
Sillonnés par les amoureux

Le soleil condamne mon coeur
A n’aimer seulement que lui
Dans les rayons de sa chaleur
Où l’ombre est bien loin d’ici

Le soleil comme un palace
Où mon coeur lui appartient
Quand mon sourire vous embrasse
Voyez que c’est sûrement le sien
1

Vous aimerez aussi !

Du même auteur