1
min

En attendant Léthé

Image de Julien C.

Julien C.

19 lectures

3

En attendant Léthé, résigné
J'empile les hivers et les vers comme les pierres
Chronos, avide, nous a tous égratignés
Toutes ces années, autant de pierres

Et avec elles en attendant Léthé, fébrile
Je rebâtirais le Mouseîon, pas à pas
Les feuilles chutent. En la demeure, péril!
Dandies! Sous les outrages s'effacent nos pas

En attendant Léthé, âpre au printemps!
Je souris, mon Parnasse m'attend
Sans doute sont-ce là écrits vains?
Mais le poète, digne, partira écrivain

Mon sablier s'écoule, Ananké en gardien
Je jouis du sursis. L'été indien.
De souvenirs et de sillages je ne devrais pas manquer
Lorsque les derniers grains écoulés, viendra Ananké.
3

Vous aimerez aussi !

Du même auteur