1
min

Éclaircie

Image de Georges Contamin

Georges Contamin

15 lectures

1

Notre désespérance envahit l'horizon
on y voit en dessins, volutes gris amer
ses hybrides nuages qui étouffent la mer
si terne en a perdu, ses reflets parangon

Les brumes sournoisement, se hissent en surface
galvaudant les prémices de rêves boréals.
Et la nuit va tomber laissant les bacchanales
dans la tourmente drue d'une saison de glace

Il m'a fallut du temps, mais à force de scruter
ce grand rideau éteint, ce vieux baldaquin bistre
et par delà l'étang d'apparence sinistre
J'ai trouvé dans la nappe, l'amorce d'un reflet

En tirant d'eau fluet, l'espoir est sur le fil,
et navigue en rebelle au bout des flots saumâtres
ravivant de couleur,de sa belle coque albâtre
cet océan glaçant, en espoir volubile

Qu'enfin nous soit donné, en sillons de bonheurs
un monde pour demain, où s'étouffent les haines
Un alizé de rêve qui brouille enfin nos peines
perçant une éclaircie ,où planent oiseaux rieurs

aux mornes avaries tissant nos lendemains
sachons trouver la place de cette joie si forte
d'une grande nappe d'huile où le désir l'emporte
Et vogue notre radeau sur le grand lac serein
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,