1
min

Duo de mon balcon

180 lectures

21

Qualifié

Du haut de mon balcon je mate les décolletés
Des passantes étrangères qui frétillent sous mon nez
Délivrant sans méfiance une part d’identité
Qu’elles n’imaginaient pas pouvoir me révéler.

Aucune perversité dans cette pratique ludique
Aucun mot échangé aucun froissement physique
Juste la sensation éphémère diabolique
D’avoir touché des yeux un instant platonique.

Et je mesure ensuite l’intimité violée
Celle qu’on est seul peut-être à pouvoir partager.
J’imagine la souffrance des corps ainsi troublés
Si leurs âmes innocentes pouvaient imaginer.

Et puis je rebondis sous le charme d’un sein
De cette très jolie femme penchée sur son bambin
De ce couple joyeux qui se tient par la main
De la vie qui roucoule et s’écoule à dessein.

Ma rue c’est mes étoiles, mon ciel ma voie lactée
J’aime piquer du nez quand d’autres l’ont levé
Pourquoi scruter la lune et les yeux s’abîmer
La vie est dans la rue et l’essaim animé.

PRIX

Image de Automne 2015
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Candide
Candide · il y a
Je vote!
·
Image de La glue s'y colle
La glue s'y colle · il y a
merci candide
·
Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
j'adore, ça explose de vie, c'est sensuel, je vote +1
merci de venir me voir http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lui-15

·
Image de Mélie Sandre
Mélie Sandre · il y a
j'aime beaucoup, mon vote ^^..
·
Image de Petit Antoine
Petit Antoine · il y a
Duo, trio, ou quatuor, titre audacieux dû au duo oculaire permettant de rencontrer la multitude d'autres horizons à scruter... Du haut de notre inconscient ! Inspiration érotique pour une valse platonique, tellement poétique ;-) !
·
Image de Catherine Cvrt
Catherine Cvrt · il y a
Un poème assez cru, mais pourquoi faire des sous entendus quand la vérité peut être poétique ? J'ai particulièrement aimé la dernière strophe :) Bravo !
·
Image de La glue s'y colle
La glue s'y colle · il y a
Merci Catherine, votre commentaire me réjouit particulièrement. A bientôt.
·
Image de Augustin Lliberté
Augustin Lliberté · il y a
J'ai beaucoup aimé votre poème. J'adore ce vers : "Pourquoi scruter la lune et les yeux s’abîmer". J'ai voté. Merci pour le plaisir de lecture.
Je suis moi-même en compétition dans la catégorie TTC, si le cœur vous en dit… http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/sensations-fugaces-contre-la-morne-norme-et-le-triste-strict

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Joli poème un peu décalé pour des formes si souvent admirées !
·
Image de La glue s'y colle
La glue s'y colle · il y a
Merci pour votre commentaire dont je n'ai pas saisi toutes les nuances.
·
Image de Virginie Colpart
Virginie Colpart · il y a
Jolie ode au voyeur.
Est-ce vous qui avez shooté Sophie Marceau pour la Une de Voici??? :-D

·
Image de La glue s'y colle
La glue s'y colle · il y a
Hélas non Ninie, bien que je sois un inconditionnel des seins (surtout le Gauche !) de la jolie Sophie... Merci pour votre commentaire. Frédéric.
·
Image de Christiane Tuffery
Christiane Tuffery · il y a
C'est tout rond et doux comme les roploplos ! Et le titre, le titre !!! +1
·
Image de La glue s'y colle
La glue s'y colle · il y a
Merci pour votre commentaire assez fort à PLOPLO. Frédéric.
·