Douleurs

il y a
1 min
15
lectures
0

Bonjour, de nature très curieuse, j'adore lire, apprendre, me documenter,fréquenter les bibliothèques, je compose parfois des textes  [+]

O Marie la douleur a enveloppé ton âme,
En ce temps de ténèbres où le ciel te laissait
Au silence , quand soumis à la sentence infâme,
Ton enfant à tes pieds en ce jour se mourait.

Autrefois dans la joie, bénie par tant de grâces
A la croix où fut l'Ange qui hier te comblait ?
L 'enfant promis au monde dans tes bras laissa place
A l'ignoble souffrance. A la mort au gibet.

Accablée par le poids de la nuit si profonde,
Et le coeur, comme sa chair, écrasé, tu fus celle
Dont on conduit le fruit des entrailles à la tombe.
Qu' on sépare de son fils. Ah destin si cruel...

Douce mère, il offrit sa vie en sacrifice.
Comme toi tu le portas, il porta le pêché
Et le Père te porta dans l 'Affre du supplice.

Inébranlable Foi...

Il est ressuscité.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !