207 lectures

35

Qualifié

« Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille »
Chantait certaines heures le poète en exil
Tout seul, abandonné sur la terre fragile.
Cesse de te raidir, il faut que tu respires,
Que t’anime la vie qu’au dehors tu admires.
Si ton corps souffre tant, ta pauvre âme en dedans,
Se frayant un chemin, trouve son déploiement.
Laisse chanter ton cœur, oublie donc ton malheur,
Ne laisse pas passer la beauté de chaque heure,
Et vibre à l’unisson d’un amour qui te rompt,
Afin que la splendeur jaillisse du foulon.
Si l’amour te consume, c’est pour que sous ta plume,
Les sons que tu entends, les parfums que tu humes,
Et tout ce que tu sens – vois, ce chat qui se frotte –
Rejaillissent de toi en une symphonie.
Les mots, telles des notes, se mêlent, s’asticotent,
Forment la mélodie qui habite ta vie.

PRIX

Image de Eté 2016
35

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Souricette
Souricette · il y a
Merci à vous. ;-)
·
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
Compliments Souricette !
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un hymne à la douleur que beaucoup pourraient reprendre à leur compte, la douleur étant parfois source d'inspiration.
Heureuse de t'avoir retrouvée, Souricette.

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merci pour cette charmante poésie, ou les vers prennent bien leur importance.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Sacrée lutte contre les affres de la douleur de l’amour. Très bien écrit au milieu de métaphores harmonieuses. J'aime. Vous avez le vote de Tilee qui vous invite à venir partager et commenter "transparence" catégorie poésie.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ah, cette satanée douleur accaparant tout : vous en avez fait un beau poème. Vous avez mon soutien.
Sur ma page, "le coq et l'oie" aborde aussi, en partie, cet aspect de la vie... si le cœur vous dit.

·
Image de C. Lerys
C. Lerys · il y a
Le poète souffre... parce qu'il aime ! L'idée me plait. Et c'est si joliment composé :)
Bravo, Souricette ! Je vote pour ce poème qui est comme un baume pour le coeur.

·
Image de MissFree
MissFree · il y a
De la douleur à l'apaisement... Joliment écrit!
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un poème sur les traces de Charles Baudelaire. Les vers bien ciselés sont des paroles de réconfort données à un ami dans la peine. Cela me fait penser à la chanson de Jacques Brel :"Non Jeff, t'es pas tout seul..." Bravo, Souricette ! Vous avez mon vote.
Si vous avez un peu de temps, j'ai une nouvelle tragi-comique ici : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-societe-fait-un-carton

·
Image de Jolana
Jolana · il y a
Romantique dans l'âme n'est-ce pas? +1
·