Détruire, dit-il

il y a
1 min
75
lectures
23

J'ai 72 ans mais ne le dites à personne. En fait je suis de l'école d'Henri-Pierre Roché, d'abord m'adonner à fond à ma vie professionnelle (j'étais prof d'anglais pendant 40 ans, et ça m'a  [+]

Écoute-moi bien, mon ami.

Si c'est rejeter ton projet,

Moi je te dis : Vas-y !

Mais je t'en prie, change d'objet.

Après tout, tu n'es ni néonazi ni de la Stasi.

Alors cible plutôt pour ton rejet,

De préférence à ceux d'Afrique ou d'Asie

(Ou même d'ici) dont tu te sens éloigné,

Les idées courtes qui t'encagent dans le moisi.

Ainsi tu ne seras plus hors sujet.

 

Écoute-moi bien, mon alter ego,

Si c'est fouler aux pieds qui te démange

Moi je te dis : Go !

Ne crois pas que ça me dérange !

Après tout, nous sommes égaux :

Pas plus que toi, je ne suis un ange.

Mais ce que tu dois piétiner comme un mégot,

Ce n'est pas ce qui te semble étrange,

C'est ce qui fait de toi un vieux frigo,

Cette haine recuite et sans mélange.

 

Écoute-moi bien, mon frère de chair et d'os

Si c'est détruire qui te motive

Moi je te dis : OK , sois féroce !

Saccage, bousille, atomise, à toi l'initiative.

Après tout, tu n'es pas toujours à la noce,

Pas plus que moi quand je pars à la dérive.

Mais ce que tu dois jeter à la fosse

Ce ne sont pas ceux de Damas ou de Tananarive,

C'est le mur d'enceinte de tes idées fausses

Qui barricadent ton cœur toujours sur la défensive.

 

C'est pourquoi je t'en prie humblement,

Laisse donc gracieusement

... vivre

Ceux qui, loin des tourments

Veulent tout simplement

... vivre.

 

Vas-y ! Rejette hors de ton système

Ces poncifs qui te vitrifient l'âme,

Go ! Foule aux pieds la boue de tes stériles anathèmes,

Ok ! Détruis en toi la forteresse des amalgames !

 

Ta récompense, mon vieux ?

Tu vivras... mieux.

23

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
Il ne reste rien... C'est vraiment ça !!!

Vous aimerez aussi !