Des espoirs.

il y a
1 min
1
lecture
0

Poésie & tabac  [+]

toutes les forces de surface
comme les ondées ont pris le chemin
des plus beaux enfers
en voyageant
j'ai même pardonné aux hommes
leur certitude de vivre
mélancolie nostalgie
deux fillettes scintillantes
à la frange d'un ciel fané
nostalgie raisonne
résonne mélancolie
ce siècle devient bâillement
qui aurait voulu être rire

dans le tumulte d'un départ
j'ai laissé sous mes doigts
glisser les hautes amitiés
derrière moi abandonnant
le monde pour ce qu'il est
vase clos où les anémones
esquintent leurs parfums

mes yeux n'ont plus besoin de voir
mes paupières dépotoirs de rêves lointains
jadis mendiant de la tendresse
demain roi chancelant
j'ai parcouru tous les étés
la solitude à mes côtés
et sa main contre ma joue
a fait de timides arabesques
des résonances d'étoiles
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,