Dernier souffle

il y a
1 min
4
lectures
0
Sous une lumière pâle,
Court danse et se meurt sans raison,
La vie, imprudente et triste
Ainsi que notre avenir

La nuit voluptueuse monte,
Apaisant tout même les regrets,
Effaçant tout même la peur
Une voix te dis "Pars"

Ton corps comme ton âme,
Invoque ardemment le repos
Le coeur de songes craintifs,
Le temps est venu et tu dois me quitter

Tu nous laisse mais ne seras jamais loin
Car ton âme est mienne et vit en moi
Si un jour j' oublie, mes larmes me rappelleront toujours,
Que je t' ai aimé plus que tout au monde.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,